Monetisaction Rentabilisez votre site web

25Mai/140

Web & Brick and Mortar main dans la main

Brick and mortar

Brick and mortar vs le Web

Internet a révolutionné notre relation au brick and mortar et ce n'est pas terminé. Le web et ses start-up ont pendant un temps été regardées de haut avant de générer des sueurs froides dans le dos de la grande distribution et des magasins spécialisés.

Il y a 2 ans déjà, certains revendeurs de chaussures avaient peur de devenir des showroom où les clients viendraient faire des essayages avant de finir leurs emplettes chez Sarenza & Cie. Mais les mentalités évoluent positivement et le web est désormais vu comme un outil complémentaire des magasins physiques, en témoigne récemment l'ouverture du centre commercial Qwartz et de ses bornes qui permettent aux pure players de venir s'implanter dans le Brick and Mortar. Les magasins Brick and Mortar ont également tout intérêt à tirer parti du web et voici comment.

Click to Mortar

Pour rappel, le click to mortar (ou click & collect) consiste à commander sur le web pour retirer son produit en magasin brick and mortar (Fnac, Darty Boulanger). Cette nouvelle manière de consommer possède de nombreux avantages. Pour le client tout d'abord qui peut par exemple vérifier la disponibilité d'un produit en magasin sans se déplacer et le commander pour enfin le récupérer une heure ou deux après en magasin (sans frais de port et sans problème lié au transport). Le marchand, lui, amortit ses coûts de logistique et récupère les informations de son client, ce qui n'était pas le cas auparavant car les clients restaient le plus souvent anonymes. C'est donc gagnant-gagnant entre le vendeur et le consommateur qui s'y retrouvent tout deux.

Les magasins physiques possèdent un atout qui sera toujours plus fort que les prix des pure player : la réassurance. Contrairement au web où en cas de problème, le client est souvent confronté à des échanges des boites mails et des formulaires, un client sera toujours heureux de savoir qu'un interlocuteur est présent pour lui en magasin que ce soit pour le retrait de sa commande comme pour le SAV. Pour un achat volumineux comme un téléviseur ou un meuble, les clients préférent toujours aller chercher moi même l'objet en magasin brick and mortar.

 

(R)amener les clients dans le brick and mortar

Certaines applications pour smartphone proposent simplement de scanner un code barre pour comparer les prix du produit, dans ce cas, il est probable que le client abandonne son intention d'achat. D'autres applications visent à faire (re)venir les clients en magasin Brick and Mortar. C'est le cas de FidMe, société basée dans les environs de Bordeau qui propose une application qui est un véritable portefeuille virtuel de carte de fidélité. Outre le fait d'alléger nos portefeuilles et de toujours avoir la bonne carte avec soi, l'application va beaucoup plus loin en proposant par exemple des coupons de réduction directement sur votre smartphone ainsi qu'une liste des magasins les plus proches par géolocalisation, idéal donc pour les envies de shopping le midi?

Outre ces fonctionnalités plutôt destinées à satisfaire le consommateur, l'application FidMe est également appréciée des marques car elle contribue à accroître les ventes de leur produits au détriment des produits de marque distributeur généralement moins chers.  (FidMe est disponible dans toutes les bonnes crèmeries pour Android, iOS, Blackberry, Windows Phone, etc.) A noter également et en toute logique, FidMe travaille désormais avec iGraal sur le volet CashBack.

les commerçants misent désormais sur les applis (Fivory) pour attirer les foules dans le brick and mortar.

les commerçants misent désormais sur les applis (Fivory) pour attirer les foules dans le brick and mortar.

 

Retargeting courrier et mailing postal

Pour conclure en beauté, certaines sociétés web qui font de la collecte d'adresses physiques n'hésitent plus à envoyer des courriers à leurs clients. C'est le cas de Cdiscount par exemple :

Exemple de conversion au mailing postal par Cdiscount, très brick and mortar dans l'esprit

Un courrier reçu de la part de Cdiscount

Ce courrier à de nombreux avantages, le premier, c'est qu'il est plus difficile de faire opposition à un courrier postal qu'à des emailing, aucun e-commerçant ne prévoyant (à dessein?) de pouvoir se désabonner des campagnes de publicité postale.

Le second avantage non négligeable est le taux d'attention du destinataire. Le nombre d'emails que les internautes reçoivent par jour est faramineux et beaucoup passent à la trappe (ou en spam) tandis que le nombre de courriers qu'on reçoit par jour est beaucoup plus réduit. Des marques historiques de la VPC comme La Redoute ou les 3 Suisses l'ont compris depuis longtemps harcelant relançant sans cesses leurs clients. Si le coût d'un envoi de courrier est nettement plus élevé que celui d'un email, l'attention portée à ce dernier sera différente de celle accordée à un email et l'engagement du client aussi. Si les marques citées précédemment continuent de nous envoyer tant de courrier, pas de secret, c'est que ça marche!

Dernier avantage de taille : l'ouverture sur de nouveaux types de produits. Au verso de cette publicité, on trouve un encart pour de l'alcool. Si Cdiscount est basé à Bordeaux, nul doute que la promotion de ce type de produit est liée non pas à un partenariat local mais aux marges qui sont plus élevées que sur les produits pour lesquels le site est historiquement connu : DVD et High-tech. N'oublions pas non plus que Cdiscount appartient au Groupe Auchan et que toutes ces ventes contribuent probablement à améliorer les revenus du Groupe sur le secteur vin & spiritueux de sa filiale brick and mortar.

Cdiscount casse les prix, comme à son habitude, sur le vin cette fois.

Offre Cdiscount à prix cassé pour du vin

 

Vous aurez compris l'importance de collecter les adresses postales de vos clients et  défaut d'y avoir pensé précédemment, vous pouvez toujours faire appel à des partenaires pour qualifier votre base (ADLPartners par exemple).

Pour conclure, le web et les nouvelles technologies peuvent largement contribuer à renforcer le Brick & Mortar. App mobile, retrait imédiat, Web & Brickand and mortar doivent mutuellement aller piocher des bonnes idées l'un chez l'autre pour aller chercher de la croissance et offrir toujours de nouveaux services à valeur ajoutée aux consommateurs.

A lire prochainement sur Monetisaction et toujours dans le registre des nouvelles technologies, comment monétiser un réseau wifi gratuit.

Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Cet article vous a plu? Parlez en autour de vous...

Posted by Romain

Commentaires (0) Trackbacks (1)

Leave a comment