Monetisaction Rentabilisez votre site web

13Juin/13Off

Les trucs qui énervent quand on fait du reporting

Tous les gens qui font du reporting ont un jour rencontré des problèmes qui les énervent chaque fois qu'ils font leur reporting (tous les jours/semaines/mois, rayez la mention inutile). Voici donc quelques worst case qui nous énervent tous les jours ou presque :

1) Les calendriers foireux

Par exemple, les calendriers qui ne vous permettent pas de choisir les jours du mois précédent?

Sur cette exemple, pour choisir une période du 27 Mai au 2 juin, vous serez obligé d'utiliser la flèche "mois précédent" (je passe sur la semaine qui commence le Dimanche, c'est un autre détails qui peut parfois vous faire faire des erreurs dans vos rapports)

Un calendrier mal fait

Un calendrier mal fait

 

Un autre bon calendrier qui fait perdre du temps : les calendriers qui ne sont pas des calendriers, juste des menus déroulants. Allez, souriez, en seulement 6 clics, c'est réglé :

Menu Déroulant

Un calendrier en menu déroulant chez un marchand célèbre

Et pour terminer l'exemple où l'on ne vous propose pas d'afficher les résultats du mois précédent (c'est déjà vu), c'est vrai que personne n'extrait jamais les données du mois précédent...

De mon expérience, les deux meilleurs calendriers que j'aie utilisés jusqu'à présent sont les calendriers de Weborama et de ATInternet. N'ayant plus d'accès à Weborama, cet article ne montrera que le calendrier ATInternet (ex-Xiti).

ATInternet

AT Internet Web Analytics, un bon exemple

On voit qu'il est possible de choisir des périodes à cheval sur les fin de mois, il est également possible de cliquer sur le numéro de la semaine à gauche pour la sélectionner tout simplement ou encore de cliquer sur un jour de la semaine pour isoler les performances des différents jours de la semaine. (il y a d'autres possibilités mais on va pas toutes les lister non plus.)

Dans les bons élèves, on citera aussi Cleverbridge qui vous affiche d'office les revenus des 7 derniers jours quand vous vous y connectez.

Cleverbridge

Ce qui s'affiche quand on s'y connecte.

Si tous les partenaires avec lesquels je bossait affichaient un widget similaire, mes rapports hebdo seraient faits plus rapidement. On passe désormais à un autre casse-tête de l'internet, les extracts.

 

2) Les formats d'extract non paramétrables :

Les extracts sont précieux pour tout ceux qui prennent le temps d'extraire les données et de monter des tableaux croisés dynamiques (ou un autre outil de business intelligence comme Qlikview par exemple). C'est lorsqu'ils sont paramétrés arbitrairement que l'on perd encore plus de temps et qu'on en vient parfois à s'arracher les cheveux.

Premier exemple, le "séparateur de décimale", nous autres Français utilisons la virgule, nos amis anglophones lui préfèrent le point. C'est donc une farandole de Ctrl+H chaque fois que vous faites du reporting.

Deuxième exemple, les formats de date, là encore, nos amis anglophone ont la bonne idée de placer les mois avant les jours, ce qui vient fortement perturber Excel qui ne sait pas trop comment traduire 12/12/2012, 12/03/2012 ou encore 03/12/2012. (astuce : utilisez la fonction convertir dans le menu Données d'Excel).

Les dufférents systèmes de mesure anglo-saxons.

Quelques exemples de logique anglo-saxonne.

Troisième, l'encodage du fichier, les encodages sont nombreux, ISO, JIS; etc. Il en existe bien un qui est à peu près universel, l'UTF8 mais encore une fois, pourquoi l'utiliser? Ce serait faciliter la tâche de quelques personnes faisant du reporting.

Un flux avec le mauvais encodage

Un exemple de flux avec le mauvais encodage sélectionné

Quatrième et dernier exemple, je ne sais pas si je dois féliciter Google ou Opera mais en faisant un extract Google adwords avec Firefox ou Opera, l'encodage du fichier et l'extension ne sont pas les même, (clac clap, bravo les gars).

Pour clore le chapitre extract, encore un exemple de ce que devrait proposer tous les extracts avec Tradedoubler qui vous permet de choisir et l'encodage du fichier et le séparateur de champs, des petits réglages qui changent la vie.

Tradedoubler

Paramétrage des extracts chez Tradedoubler

 

Conclusion :

Aux utilisateurs de ces "merveilles" du reporting : "vous n'avez pas fini de perdre du temps, arrêtez de rêver"

Aux développeurs responsables en grande partie de cet article : "Codez toujours en pensant que celui qui maintiendra votre code est un psychopathe qui connait votre adresse." Martin Golding

 

Liens connexes :

La loi de l'emmerdement maximal

Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Cet article vous a plu? Parlez en autour de vous...

Posted by Romain

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour le moment

Trackbacks are disabled.