Monetisaction Rentabilisez votre site web

18Sep/131

Les furets.com, un air de déjà vu?

Le match lelynx.fr versus lesfurets.com

Les furets.com, ça rappelle quelque chose?

Découvrant les furets.com par le biais d'une publicité à la télévision, je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager mon point de vue sur cette marque. Anciennement AssureMieux, la marque à changé de nom courant 2012 pour devenir les furets.com. Jusque là, on pourrait croire à une histoire normale si ce n'est ces étranges ressemblances entre deux marques d'un même secteur : la comparaison d'assurance : les furets.com vs lelynx.fr.

Les furets.com une formule bien connue.

Tout d'abord, la pub par laquelle tout a commencé :

Comme vous pouvez le voir, les similitudes sont très nombreuses, petite liste des éléments qu'on trouve chez les furets.com comme chez le Lynx :

Des animaux à fourrure qui parlent

Chez le Lynx, le Lynx est à la fois le nom de la marque et la mascotte, c'est le premier et principal élément de ressemblance avec les furets.com.

Un slogan avec une allitération,

Avec "le Lynx c'est Malynx" scande la publicité de la marque, chez les furets.com, ils sont "Futés" => futé les furets! (et les gens du marketing)

Toujours du côté du slogan, même type de catchphrase,  celle-ci met en avant le côté intelligent du site, "malin" d'un côté et "futé" de l'autre.

Les mascottes ont un autre point commun, c'est leur look franchouillard :

Chez le Lynx, la mascotte a un béret, symbole de la France dans tout film américain qui se respecte :

La mascotte du Lynx.fr dont s'inspire les furets.com

La mascotte du Lynx.fr

Chez les furets.com, Hervé et François (ils ont des noms carrément) ont un look Retro-beauf-chic, veste en tweed, pull sans manche à motif écossais sur chemise avec nœud papillon, on cible également le français moyen chez les furets.com. La marque se paie d'ailleurs un partenariat avec la série "scène de ménage" qui dépeint des couples français moyens, futés les furets!

 

Hervé & François, les Mascottes de les furets.com

les Mascottes de les furets.com

On a aussi le droit à un jeune furet hype pour que ce public s'y identifie : Octave.

Dernier élément, le plus évident entre tous, si d'autres marques utilisent des animaux à fourrure pour promouvoir leur marque tel Feu Vert et son chat, ces derniers sont dans le secteur de la maintenance automobile. Les furets.com et le Lynx sont dans le même secteur : la comparaison d'assurance.

 

Les furets.com : parasitisme?

Tout ces éléments laisse effectivement penser que tout est copié d'une marque à l'autre, campagne de communication, développement de l'image de la marque, type de nom. Une courte comparaison sur Google Trends permet également de voir que le déclin des recherches sur le Lynx correspond à peu de choses prêt à l'essor de la marques les furets.com.

Confused.com (propriétaire du lynx.fr) a du grincer des dents, quant à Courtanet qui possède les furets.com, ils ont su mettre en pratique le savoir faire français : "On a plus de pétrole mais on a les idées des autres...".

Certes, ils ne sont pas les premiers et ne seront pas les derniers, d'autres sociétés se sont spécialisés dans la copie de modèles déjà existant, Zalando étant probablement le plus bel exemple de ces dernières années. A la différence prêt que le concept a été transposé du marché US au marché français...Futé mais nettement plus discret!

A Lire également :

Les comparateurs d’assurance, et le 2 poids 2 mesures de Google 

Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email

Cet article vous a plu? Parlez en autour de vous...

Posted by Romain

Commentaires (1) Trackbacks (1)
  1. Enfin un article sur le sujet, merci… A noter que Courtanet appartient majoritairement à Budget Group Limited, groupe anglais directement concurrent de Confused… Et les techniques marketing ont l’air de venir de là, donc les français ne seraient pas à l’origine de la copie !
    Sinon, il est vrai que le parasitisme est incroyable, surtout qu’ils sortent toujours les mêmes arguments d’indépendance vis-à-vis des assureurs, sauf que le système fonctionne toujours de la même façon avec des leads revendus aux assureurs (qui peuvent payer plus ou moins), dans un marché principal ou parallèle.


Leave a comment

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.